Nicolas Bonnet Oulaldj est né le 18 mai 1974 à Périgueux (24), conseiller de Paris, président du groupe des élu-es communistes, il a été désigné chef de file des communistes aux élections municipales de 2020.

Il est membre du Parti Communiste Français, responsable en charge des sports et des loisirs au sein du conseil national.

Il est élu conseiller de Paris depuis 2014, conseiller du 12e arrondissement de Paris depuis 2008 et conseiller métropolitain du Grand Paris depuis 2016.

Il est auteur du livre « libérer le sport, 20 débats essentiels », co-écrit en 2015 avec Adrien Pecout, journaliste au Monde, et préfacé par Pierre Villepreux.

Nicolas Bonnet Oulaldj est né à Périgueux, en Dordogne le 18 mai 1974 d’un père mécanicien et d’une mère sténodactylographe à la direction départementale de l’agriculture. Il a un frère ainé. Son grand père paternel était facteur, son grand père maternel était cheminot et a participé aux combats de la Résistance dans le maquis limousin pendant la seconde guerre mondiale.

Il s’est marié 2012 avec Emmanuelle Oulaldj, Présidente de la FSGT, et a choisi de porter son nom.

Études

Nicolas Bonnet Oulaldj a effectué ses études au collège Michel de Montaigne puis au lycée Bertrand de Born à Périgueux.

Diplômé d’un DEA en sociologie à l’université de Bordeaux 2 et titulaire d’un DESS de l’université de Paris 1 Panthéon Sorbonne, il est également diplômé en sociologie de l’université de Berkeley (USA) et de l’université de Leeds suite à une année d’étude en Erasmus.

Profession

Nicolas Bonnet Oulaldj est fonctionnaire territorial de la filière sport et loisirs.

Titulaire du concours de conseiller territorial des activités physiques et sportives, il a commencé sa carrière au Ministère de la Jeunesse et des sports en 2000, puis a travaillé au service des sports de la ville de Noisy-le-Sec (93), de Bagneux (92) puis à la Région Ile-de-France comme chargé de mission sports et loisirs auprès du vice-président jusqu’en 2014.

Parcours militant et politique

Nicolas Bonnet Oulaldj s’engage durant ses études à Bordeaux dans les mouvements altermondialistes, il est élu en 1997 représentant des étudiants au C.E.V.U de l’Université de Bordeaux 2 sur la liste Alter Egaux.

Il adhère au Parti Communiste Français en 2001 à la section de Noisy-le-Sec (93) où il milite jusqu’en 2006 puis à Paris dans la section du 12e arrondissement où il milite toujours. Il est élu à la direction de la fédération de Paris depuis 2008 et au conseil national du PCF depuis 2013. Il anime la commission sport du PCF depuis 2008. Il est membre de la direction de l’association nationale des élus communistes et républicains depuis 2010.

Il est candidat titulaire dans la 8eme circonscription de Paris aux élections législatives de 2007.

Aux élections municipales de 2008, il est candidat de Paris sur la liste de Bertrand Delanoë conduite dans le 12e arrondissement par Michèle Blumenthal (PS). Il est élu et devient adjoint à la Maire du 12e arrondissement de Paris, chargé de la prévention, de la tranquillité publique, de l’égalité homme-femme et de la lutte contre les discriminations.

Aux élections municipales de 2014, il est candidat sur la liste Anne Hidalgo conduite dans le 12e arrondissement par Catherine Baratti-Elbaz. Il est élu conseiller de Paris et conseiller du 12e arrondissement.

Il succède à Ian Brossat comme président du groupe des élus communistes au conseil de Paris.

Il est élu à la mission de préfiguration de la métropole du Grand Paris en 2014 et élu conseiller Métropolitain le 15 décembre 2015.

Nicolas Bonnet Oulaldj siège à la 1ere commission du Conseil de Paris, il suit les dossiers relatifs au budget de la ville, à l’emploi, aux services publics, au commerce et à l’artisanat, à l’économie sociale et solidaire, innovation sociale et l’économie circulaire.

En 2015 Il est à l’initiative et préside la mission d’information et dévaluation  » Fabriquer à Paris pour relever les défis sociaux et environnementaux. Quelles filières industrielles d’avenir ? » dont la première préconisation sera la création du Label « fabriqué à Paris ». Le rapport est remis le 3 juillet 2015 à la Maire de Paris, et voté à l’unanimité du conseil de Paris le 28 septembre 2015.

Nicolas Bonnet Oulaldj est co-président du jury qui attribue le label « fabriqué à Paris » depuis 2017.

En 2018, Il est membre de la mission d’information et d’évaluation « le périphérique, quelles perspectives de changements? ».

Nicolas Bonnet Oulaldj est à l’initiative de trois délibérations cadres qui ont été adoptées à l’unanimité du conseil de Paris. La première sur la création des centres d’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences le 10 février 2015, la seconde sur l’ouverture de halles alimentaires en circuits courts du producteur au consommateur le 5 juillet 2016, la troisième sur la création de jeux sportifs scolaires le 3 juillet 2018.